FCL Web
Menu

Bilan de l’école de football et de la préformation

2 Juil. | Centre de formation

préfo

Anthony Bothorel, responsable de l’école de football et Philippe Pinson, responsable de la préformation, tirent tous les deux un bilan de la saison qui vient de s’écouler concernant leurs secteurs respectifs.

Quels sont les objectifs de l’école de football et de la préformation ?
L’objectif principal ne peut être qu’un objectif éducatif. Il s’agit de construire un parcours sur plusieurs années aux cours desquelles les enfants deviennent des adolescents épanouis. Nous entendons par « adolescents épanouis » de jeunes personnes capables de s’affirmer dans de nombreuses situations, sur le terrain évidemment, mais aussi dans leur quotidien scolaire, familial, social. Des individus capables de prendre des décisions sur leurs actions à mener. Je prends en charge le pénalty décisif, je m’organise pour apprendre mes leçons, je participe à la vie de famille, j’encourage mon partenaire en difficulté, je vais parler à l’adulte si besoin, … sont autant de comportements que l’on souhaite voir apparaître pour devenir meilleur chaque jour.

Les joueurs ont-ils des objectifs de progression ou de résultats ? 
Les deux ! Trop souvent, notre orientation sportive (limitation des effectifs, pas de championnats…) nous apparente à une structure non compétitive. Mais la compétition ne se limite pas à un championnat. Nous souhaitons que nos enfants pratiquent de la compétition qualitative. Il s’agit donc de les confronter constamment à des adversaires qui leurs poseront des problèmes liés à leur âge. Ces problèmes, suivant la période de la saison, l’âge des enfants, leur niveau du moment (etc…) sont choisis pour arriver au moment opportun. Cette démarche plus ciblée permet de progresser davantage et surtout de préserver la santé et l’envie de beaucoup de nos jeunes. Certaines critiques infondées (non éducation à l’ « esprit de compétition ») vont à l’encontre de ces deux critères essentiels que sont la santé et l’enthousiasme. Combien d’enfants arrêtent le football entre 12 et 15 ans ? Combien ont des périodes d’arrêt pour cause de blessures ? Combien sont stressés par ces matchs ? Le championnat à cet âge est une affaire d’adulte, pas d’enfant. Nos matchs sont des matchs de grande qualité, des U10 aux U15. FCL vs Montrouge, Grigny ou PSG en U11, FCL vs Grigny en U13, FCL vs FC Nantes, Laval, INF en U14, FCL vs PSG, INF, Laval, Nantes, Guingamp, Brest… en U15, sont autant de matchs vécus intensément et dont le résultat est important. Nous jouons pour gagner. Mais pas à tout prix. Une fois le match terminé, pas de point, pas de classement, pas de conséquence. Ce n’est pas cela qui dirige les enfants. Le progrès passe par un bon apprentissage. Et cet apprentissage, nous avons pris l’option de le conditionner à un environnement bienveillant. La présence d’un championnat amène à de mauvaises décisions pour un résultat immédiat et ainsi à des comportements inadaptés de la part des différents acteurs : parents, éducateurs, accompagnateurs et pour finir les joueurs.

Quels sont les évolutions pour la saison prochaine ?
Nous recherchons constamment des moyens pour permettre à nos jeunes de progresser. Le développement moteur de nos garçons, associé à des comportements collectifs décisifs en jeu sont des axes d’amélioration. Ainsi, un développement d’un parcours futsal est à l’étude. Nos jeunes pratiquent déjà l’activité en salle, en gymnase ou à l’Arena 18. Nous souhaiterions développer le futsal et ses spécificités, notamment sous le giron fédéral, en pratiquant en championnat cette fois-ci !

Le développement de nos partenariats est essentiel. Arena18, EREA, les clubs de Quéven et du CEP, ceux de la GSI Pontivy, de Auray et du Vannes OC, et ceux de Grigny et Montrouge. Ces liens font partie des parcours que nous créons. Il ne s’agit pas de forcer un jeune à nous rejoindre, ou à s’inscrire dans ces clubs. Il s’agit de créer un espace de pratique permettant à chacun d’être à sa place. Le FCL représente le haut niveau de pratique et doit s’appuyer sur tous les niveaux. Nous sommes tous issus du cadre amateur. Les très bons exemples ont été nombreux cette saison, avec pour vainqueurs les jeunes joueurs, c’est ce que nous recherchons.

Enfin, 3 secteurs constitueront notre préformation la saison prochaine :

  • L’école de football sous la responsabilité de Anthony Bothorel (U9-U11) – bothorel@fclweb.fr
  • La catégorie U13 sous la responsabilité de Alexis Kerangouarec (U12-13) – kerangouarec@fclweb.fr
  • La préformation élite sous la responsabilité de Philippe Pinson (U14-15) – pinson@fclweb.fr

Comment faire pour un jeune garçon qui souhaite intégrer le FCL ?
L’intégration est un processus qui prend du temps. Comme nous l’avons expliqué précédemment, le FCL est présent dans de nombreuses structures. La qualité des relations entretenues le plus souvent avec les clubs nous permet de suivre l’évolution de nombreux joueurs. Au moment opportun, le jeune nous rejoindra si nous pouvons lui proposer un projet ambitieux et ce, à partir des U10. Ce moment est conditionné par de nombreux facteurs : niveau de jeu d’abord, qualité de l’environnement, envie forte de rejoindre le FCL, degré de développement. En toute transparence, nous organisons chaque lundi des séances ouvertes à tous. Nos adresses mail sont connues pour davantage d’informations.