FCL Web
Menu

Christophe Pelissier : « J’aime l’histoire de Chambly »

27 Fév. | Equipe pro

Pelissier Christophe - Entraineur (FC Lorient)-3_2732x1821

Le match

FC Lorient FC Lorient 1 - 2 Logo_Chambly Chambly

Christophe Pelissier, l’entraîneur des Merlus, s’est exprimé ce midi devant les médias avant la réception de Chambly samedi à 15h00 (27ème journée de Domino’s Ligue 2).

La victoire à Rodez a-t-elle fait du bien dans les têtes ?
Oui, c’était important de repartir de l’avant et de casser cette spirale après avoir concédé deux défaites. La victoire à Rodez, même si elle n’était pas totalement aboutie en termes de jeu, était importante sur les plans mental et comptable.

Que pensez-vous de l’histoire du FC Chambly ?
Je l’avais dit lors de la phase aller : j’aime bien l’histoire de Chambly puisqu’elle me rappelle une histoire personnelle avec Luzenac. Il faut reconnaître que le travail fait dans ce club depuis de nombreuses années est remarquable. Je crois que c’est une équipe qui, d’année en année, de montée en montée, arrive à se mettre au niveau rapidement du championnat dans lequel elle évolue. On voit que cette année, c’est une équipe qui se dirige doucement vers son maintien. Je suis heureux de voir que ces équipes ont leur place dans le monde du football professionnel.

« J’avais aimé le match que nous avions fait à Chambly »

Vous l’aviez battu sur une courte victoire au match aller (1-0).
Oui mais c’était une victoire totalement maîtrisée. Il faut toujours faire attention au résultat. Il y a des victoires qui paraissent larges comme à Sochaux (4-0) mais qui ne sont pas maîtrisées alors que celle-ci l’avait été. J’avais aimé le match que nous avions fait là-bas.

Gagner vous permettrait de garder six points d’avance, à minima sur Ajaccio. Dans ce cas, iriez-vous jouer plus libérés en Corse la semaine prochaine ?
Non et on a le temps d’y penser au match d’Ajaccio. Jouons déjà le match face à Chambly. Il reste encore onze matches après. Ce sera dur jusqu’au bout. Je l’ai dit dès le début de saison. Les six, sept premières équipes vont se battre jusqu’à la dernière journée. Il faut être prêt à cela. Il faut marquer le plus de points possibles, match après match. Qui dit que ce sera plus facile contre Chambly que face à Ajaccio ? On ne sait pas. Préparons d’abord Chambly, on préparera le suivant après…

Il faut malgré tout battre Chambly au Moustoir.
Chambly est un match à domicile qu’il faut gagner, comme tous les autres. On sait aussi que Chambly a été très performant sur ses derniers matches, que ce soit à domicile ou à l’extérieur. Ils ont une solidité défensive qui les plaçait dans les meilleures défenses d’Europe la saison passée. Il va falloir être capable de bousculer cette équipe et ce ne sera pas chose facile.