FCL Web
Menu

Christophe Pelissier : « Reprendre notre marche en avant »

13 Fév. | Equipe pro

Pelissier Christophe - Entraineur (FC Lorient)-5_3000x2000

Le match

FC Lorient FC Lorient 0 - 1 Clermont Foot Clermont Foot

L’entraîneur des Merlus s’est exprimé devant les médias ce midi avant d’affronter le Clermont Foot 63 samedi à 15h00 au stade du Moustoir.

Sur quoi avez-vous appuyé cette semaine avec vos joueurs après la défaite à Guingamp ?
On a appuyé sur la solidité défensive que l’on doit retrouver. Depuis la reprise, en janvier, nous avons encaissés des buts sur toutes les rencontres sauf à Sochaux. C’était quand même assez miraculeux parce que nous avions concédé beaucoup d’occasions. Il fallait reprendre cette rigueur et cette détermination défensive sur laquelle nous sommes peut-être moins concentrés.

Vous avez pris 12 points en 11 matches face aux équipes du top 10. Comment expliquez-vous ces difficultés ?
Déjà de par la qualité de l’adversaire. Quand on regarde les matches, cela a basculé de l’autre côté souvent sur des faits de jeu. Un pénalty à Lens, un but dévié face à Troyes et Guingamp…La semaine dernière, c’est une erreur défensive de notre part. On se l’est dit à la fin de la première partie de saison que l’on avait fait quelque chose de très bien en prenant des points face aux équipes de seconde partie de classement. Ce qui n’est pas une chose facile mais qu’on avait tendance à lâcher des points bêtement sur les équipes du haut de tableau. C’est notre axe d’amélioration, obligatoirement, pour la suite de la saison. Et on y arrive. On n’a pas su le faire face à Guingamp et on va maintenant enchaîner contre des équipes de haut de tableau. Nous devons progresser face à elles. La chance que l’on a, en ayant fait le plein face aux autres équipes, c’est que nous allons pratiquement attaquer des matches à élimination directe, mais en notre faveur. Sur ce type de matches, on a tout à gagner. On peut pratiquement éliminer à chaque fois un concurrent direct.

« C’est un gros match à jouer samedi »

La seule équipe de ce top 10 que vous avez battue, c’était Clermont à l’aller…
Oui, mais elle n’était pas encore à ce niveau-là. Comme je l’ai dit, ce sont quasiment des matches à élimination directe mais de notre côté. Si on bat Clermont, on les met à 13 points. 13 points à 13 journées de la fin, on aura fait un grand pas par rapport à cette équipe. Et les matches vont s’enchaîner.

Il n’y a donc pas plus d’importance sur ces matches à élimination que face aux autres ?
Non, l’important est de marquer des points. Contre qui que ce soit, il faut prendre des points. L’important c’est d’être lancé pour être dans les deux à la fin. Si on me dit que l’on va prendre autant de points face aux équipes du bas de classement et ne pas en prendre face aux plus grosses, je suis preneur. L’idée est de reprendre la marche en avant dès samedi face à Clermont et refaire une série. C’est une équipe qui est invaincue depuis trois mois. Elle est lancée pour être dans le top 5. Il y a beaucoup de positif autour de cette équipe. C’est un gros match à jouer samedi.

C’est l’équipe qui fait le plus de passes dans ce championnat. C’est le jeu qui est récompensé pour cette équipe ?
Je préfère avoir marqué plus de buts ! C’est une statistique qui m’intéresse un peu plus. La qualité de jeu de Clermont n’est pas une nouveauté, la qualité prônée par Pascal Gastien à Niort ou à Clermont non plus. Ce sont des équipes qui ont toujours bien joué au football. On sait très bien que s’il n’y a pas une grande équipe de Lorient samedi, on ne passera pas.