FCL Web
Menu

Christophe Pelissier : « Se lancer sur le sprint final »

2 Avr. | Equipe pro

61-A9109133

Le match

FC Lorient FC Lorient 1 - 0 396px-Logo_Stade_Brestois.svg Brest

Christophe Pelissier, l’entraîneur du FC Lorient, s’est exprimé ce midi devant les médias avant le derby face au Stade Brestois dimanche (15h00).

Christophe, est-ce que la trêve internationale a fait du bien ?
Oui, elle a fait du bien à la fois sur le plan athlétique car les joueurs ont été soumis à rude épreuve avec les matches en retard. Sur le plan psychologique aussi à l’approche de la dernière ligne droite. Je pense qu’il était important que tout le monde se ressource et se lance sur le sprint final.

C’est un derby qui se présente. Est-ce un match particulier ?
C’est toujours important mais ce qui nous importe principalement est de prendre des points. Qui plus est sur un match à la maison. On peut retrouver des facteurs de motivation : sur le match aller, il n’y avait pas eu photo entre les deux équipes même si le score avait été serré mais il ne reflétait pas le match. On avait été battus logiquement. Ce n’est pas le même Lorient aujourd’hui. Nous n’étions qu’à la quatrième journée. On est maintenant à huit journées de la fin et nous avons bien redressé la barre. On doit aller chercher le maintien sur les huit derniers matches. Ils seront tous importants. Je disais il y a trois semaines de cela que le maintien allait se jouer entre trois formations. Et au gré des résultats, on s’aperçoit que des équipes peuvent revenir se mêler avec nous. Le fait de gagner ce match remettrait une équipe de plus dans la lutte.

Quelles différences faites-vous, au niveau de votre groupe, par rapport au match aller ?
Le groupe a pris conscience de ses qualités et a pris la mesure de la Ligue 1. Cela nous a permis de faire des matches de meilleure qualité. On a un peu plus de consistance. Il y a un équilibre qui a été trouvé et peut-être un changement de système qui nous fait du bien par rapport aux joueurs que l’on a. Des joueurs se révèlent individuellement. Mais c’est la progression d’une saison.

Que pensez-vous de cette équipe brestoise ?
C’est une équipe qui joue très bien avec de grosses qualités sur le plan collectif et avec des individualités qui ressortent. Mais elle peut être un peu comme nous parfois, fragile. Ils peuvent mettre n’importe quelle équipe du championnat en difficulté mais nous aussi. Il faudra que l’on appuie sur leurs fragilités.

Est-ce le match de tous les dangers ?
Non, je ne dirais pas cela. Au contraire. Il y a deux mois, nous aurions pu être à la place de Dijon. On est 8ème sur la phase retour donc sur une phase ascendante. Le danger est de sur-jouer ces matches. C’est un match avec trois points très importants dans notre quête du maintien. C’est le premier qui lance le sprint final. Ce sera un très beau match à jouer.