FCL Web
Menu

Christophe Pelissier : « Un très beau défi à relever »

20 Nov. | Equipe pro

18-DSC_8220

Le match

LOGO LOSC Lille 4 - 0 FC Lorient FC Lorient

Christophe Pelissier, l’entraîneur du FC Lorient, s’est exprimé ce matin devant les médias avant le déplacement de dimanche à Lille (21h00).

Vous restez sur trois matches sans marquer avant d’affronter la deuxième meilleure défense de Ligue 1, Lille. Comment allez-vous remédier à cela ?
Le constat est là. Ça fait trois matches dans lesquels nous ne marquons pas. Il faut l’atténuer un peu car on voit que l’on a eu des situations sur ces trois matches. Contre Marseille, on n’en a eu un peu moins mais on frappe sur le poteau. Entre Dijon et Nantes, on a eu quatre ou cinq situations pour marquer. Les saisons sont ainsi. Il y a des moments où les attaquants sont peut-être moins efficaces car on leur demande de faire beaucoup d’efforts. Ce qui m’importe, à l’heure actuelle, c’est de continuer à se procurer des situations, des occasions. On doit travailler devant le but. C’est toute l’équipe qui doit travailler sur cet aspect. J’avais dit en début de saison, quand on prenait beaucoup de buts, que ce n’était pas que les défenseurs, maintenant, ce n’est pas que les attaquants. Il faut être plus juste dans la dernière passe, le dernier centre…Ce sont ces petites choses qui doivent améliorer notre animation offensive.

Avez-vous un discours particulier pour rassurer vos joueurs offensifs ?
Oui, je les ai vus individuellement et en vidéo. Notamment sur leurs déplacements les uns par rapport aux autres. Que ce soit Pierre-Yves avec Terem, ou Pierre-Yves avec Adrian ou Adrian avec Terem, ce sont des joueurs qui ont très peu joué ensemble. Défensivement, on arrive souvent à former un bloc rapidement, offensivement, ce sont des réglages plus fins, qui prennent plus de temps. On doit leur montrer que l’on a confiance en eux.

Que pouvez-vous nous dire sur le LOSC ?
Il n’y a pas grand-chose à dire sur ces équipes. A l’heure actuelle, je pense que c’est une des rares équipes de Ligue 1 capables de rivaliser avec le Paris SG. J’ai un vu leur match à Milan eu Europe League. J’ai rarement vu une rencontre d’une telle qualité, dans une semaine où tout le monde critiquait le football français. Ils ont apporté une grosse bouffée d’oxygène. C’est une équipe de très haut niveau. C’est un très beau défi que l’on a à relever. On a tout à y gagner.

Vous allez pouvoir vous libérer…
De toute façon, une victoire serait synonyme d’exploit. Il ne faut pas se mentir. C’est toujours intéressant de préparer des matches comme ceux-là. On va affronter ce qui se fait de mieux en France et pas loin en Europe à l’heure actuelle.

Est-ce que les absences lilloises changent quelque chose ?
Non, parce que quand on voit les joueurs qui les remplacent, ils seraient titulaires dans n’importe club de Ligue 1. Il ne faut pas prendre cela comme une source de confiance ou autre.