FCL Web
Menu

e-Ligue 1 : « On sera lié à jamais avec le FC Lorient »

10 Juin. | Infos Club

74b31

Leandro Peixoto et Fouma, les deux joueurs e-sport du FC Lorient, membres de la team Atlantide Wave, récents champions de France de e-Ligue 1, ont répondu à nos questions suite à ce titre. Entretien.

Quel sentiment prédominait à l’issue de la finale ?
Leandro Peixoto : Il y avait beaucoup de joie et de fierté d’avoir remporté ce titre. D’une part, pour nous deux, mais aussi pour le FC Lorient et Atlantide Wave. On était vraiment très heureux de remporter ce titre de e-Ligue 1.

La finale s’est déroulée avec un scénario fou. Qu’est-ce qui a fait la différence selon vous ?
Fouma : Je pense que c’est notre mental qui a fait la différence. A 2-0, on n’avait plus rien à perdre et on se devait de tout donner.
L.P : La confiance a aussi joué un rôle prépondérant dans ce match. En revenant à 2-1, on a pris conscience des choses et que l’on pouvait inverser la tendance.

Que retenez-vous de ce parcours ?
F : Déjà, c’était très sympa de représenter un club de football professionnel. Et ensuite, de jouer ensemble, à deux, c’est très agréable. Ça nous rappelait le vrai football, un sport d’équipe. C’est peut-être la plus belle compétition que l’on a fait cette année.
L.P : On a réussi à éliminer de grosses équipes comme Strasbourg et Marseille en finale. Elles faisaient partie des favoris de la compétition. Leurs joueurs font partie des meilleurs du monde.

Comment êtes-vous arrivés à porter les couleurs du FC Lorient pour cette compétition ?
L.P :
C’est un choix de notre structure, Atlantide Wave, qui a trouvé le partenariat avec le FC Lorient intéressant, notamment en termes de valeurs. La notion maritime de nos structures a aussi été influente, l’association semblait pertinente. Nous échangeons aussi sur des partages de connaissances et de compétences.

Quel lien avez-vous dorénavant avec le FC Lorient ?
F : On sera lié à jamais avec le FC Lorient puisse que c’est notre premier titre de champion de France. On se rappellera forcément que l’on a décroché ce titre sous les couleurs lorientaises. A partir du moment où l’on a su qu’on allait jouer pour Lorient, on a suivi les résultats du club en Ligue 1. Ça nous a fait très plaisir de voir que les Merlus se maintenaient parmi l’élite. On aura toujours une petite pensée pour nos Merlus !
L.P : On a reçu beaucoup de messages des supporters lorientais sur les réseaux sociaux. Avant, pendant et après la compétition. Ça nous a donné de la force.

Est-ce un club que vous allez suivre attentivement dorénavant ?
L.P : Forcément. Et je suis d’origine portugaise donc je suivais les performances de Raphaël Guerreiro qui est passé au club. Je me souviens aussi de Laurent Koscielny, Kevin Gameiro…Ce sont de très bons joueurs.

Comment êtes-vous arrivés dans le milieu du esport ?
L.P : Mon frère a commencé la compétition sur FIFA17. Son premier tournoi était l’Orange e-Ligue 1 lors de la session d’hiver. Juste après ce tournoi, j’ai voulu me lancer aussi. J’ai commencé à affronter des professionnels sur Xbox et j’ai notamment battu le 4ème mondial de l’époque. Je me suis dit que je pouvais avoir le niveau.
F : Je me suis lancé dans la compétition cette année après m’y être intéressé la saison dernière. Je connaissais Mino, le joueur de l’OM. C’est lui qui m’a repéré et qui m’a dit que j’avais le niveau pour me lancer. J’ai été recruté par Atlantide Wave cette année pour débuter la compétition.

Vous entraînez-vous régulièrement ?
F : Tout dépend des périodes de compétition. Si on a un mois très chargé, on va intensifier nos entraînements en pratiquant 3-4 heures par jour. Cela dépend aussi des joueurs. Sinon, on arrive à couper quelques semaines. Il faut toujours avoir l’envie et ne pas être dégouté du jeu en y jouant trop.

Faites-vous un entraînement physique à côté ?
F : Avec la Covid, c’était compliqué d’aller en salle pour s’entraîner physiquement cette année. Ça m’arrive souvent de faire du sport avec des amis pour m’amuser et éviter de rester toute la journée devant la console.
L.P : Avec l’équipe de France, on en fait parfois. De mon côté, je joue au foot toutes les semaines pour mon plaisir avec des amis.

Est-ce votre activité principale aujourd’hui ?
L.P : Je fais des études à côté, je passe mon baccalauréat. Si je le décroche, je me consacrerais totalement au e-sport.
F : J’ai eu mon bac l’année dernière. En début d’année, j’étais en STAPS. Avec FIFA, cela me prenait pas mal de temps. En ayant quelques bons résultats en e-sport, j’ai eu l’accord de mes parents pour arrêter les cours et vivre de ma passion.

Comment va se dérouler la nouvelle saison, sous quel format ? Quels seront vos objectifs ?
L.P : On devrait repartir sur du 2 contre 2, sans doute sous la forme d’un championnat toute la saison. Ce n’est pas encore sûr.
F : L’objectif est de garder le trophée et de le ramener une nouvelle fois à Lorient.