FCL Web
Menu

Enzo Le Fée : « Aller chercher cette ferveur »

4 Nov. | Equipe pro

63_3000x2000

Le match

FC Lorient FC Lorient 1 - 2 396px-Logo_Stade_Brestois.svg Brest

Qu’a-t-il manqué au groupe pour ramener un résultat positif de Strasbourg ?
Je pense que l’on a failli dans les engagements et les duels. Quand tu ressors d’un match où la plupart des duels remportés sont pour l’adversaire, tu ne peux sans doute pas revenir avec un résultat positif. C’est ce qui a fait que l’on n’a pas été présent en première période, notamment sur sa deuxième partie. Ensuite, débuter une seconde période avec trois buts de retard, c’est forcément difficile.

Que faut-il modifier d’ici Brest ?
Il faut que l’on se mette en tête d’être présent dans l’engagement à chaque rencontre, dès le coup d’envoi du match. Quand on voit nos matches réussis cette saison, c’est quand on en met un peu plus. Aujourd’hui, on a à cœur de remettre les pendules à l’heure dès ce week-end. Ce derby tombe à pic pour repartir de l’avant et remettre les gaz.

Dans quel état d’esprit faut-il aborder ce match et que représente-t-il pour toi ?
Moi qui suis de la région et qui ai joué plusieurs derbies avec les jeunes du club, j’ai forcément envie que l’on fasse une belle prestation. Le jouer aujourd’hui en professionnel est une réelle fierté. Il va falloir que l’on rentre rapidement dans ce match et que l’on se rattrape devant notre public. C’est un des matches les plus importants pour nos supporters et on se doit de leur faire plaisir. On va bien travailler cette semaine pour être le plus performant possible dimanche, en étant vigilant sur la détermination. Un derby ça ne se joue pas, ça se gagne, peu importe la manière. On doit rendre fier notre public.

Ressentais-tu une certaine émulation autour de ce derby avec les jeunes ?
Oui, après il n’y avait pas le même engouement car nous étions à un niveau bien au-dessous des professionnels. Mais on avait encore plus la rage de vaincre face aux autres équipes de la région car on voulait montrer que nous étions les meilleurs en Bretagne. On voudra le montrer encore ce week-end.

Le stade du Moustoir sera une nouvelle fois quasiment plein. Le rôle des supporters est-il primordial sur un derby ?
Oui, et je pense qu’ils le savent. Et ils ne le font pas que pour nous, ils le font pour eux aussi parce qu’ils en ont envie. On connaît la rivalité entre Lorientais et Brestois. On se doit de les rendre heureux car on sait qu’ils vont nous pousser comme ils le font depuis le début de la saison. Certainement encore plus durant le derby. C’est à nous d’aller chercher cette ferveur pour les inciter à nous soutenir.

Tu découvres la Ligue 1 avec du public dans les stades. Comment as-tu appréhendé cela ?
On a fait beaucoup de grands stades depuis le début de la saison. Je pense notamment à Saint-Etienne, Lens, Lyon, Marseille et le week-end dernier à Strasbourg. Ce ne sont pas des stades qui laissent indifférents avec des publics qui font partie des meilleurs de notre championnat. Je suis assez surpris car la Ligue 1 avec du public je ne l’avais connu qu’en tribunes, plus jeune. Franchement, je suis étonné car je ne pensais pas que l’on était capable d’avoir des ambiances comme celles-là en Ligue 1. Le groupe est content de voir que nos supporters sont à fond derrière nous.

Quels sont tes objectifs pour la suite de la saison ?
Je souhaite poursuivre ma progression mais je souhaite surtout améliorer mes statistiques et être plus décisif. Je veux marquer et faire des passes décisives. J’en redemande tous les jours et je sais que ça va venir. Il faut que je travaille dans ce sens, que je me force à tirer au but et attirer la chance. Si je peux marquer mon deuxième but en Ligue 1 face à Brest ou délivrer une passe décisive, je serai ravi.

On parle d'eux