FCL Web
Menu

Enzo Le Fée : « On va avoir besoin de tout le monde »

5 Fév. | Equipe pro

09-5523_DSC_3082_2560x1704

Le match

FC Lorient FC Lorient 1 - 0 sdr Stade de Reims

Enzo Le Fée, le jeune milieu de terrain des Merlus, formé au club, est revenu sur la bonne série du FC Lorient et a abordé la réception de Reims demain à 17h00.

Ces deux victoires face à Dijon et Paris et le nul à Rennes vous reboostent pour la suite de la saison…
Oui, bien sûr. Tout le monde reprend confiance. Inconsciemment, on se sent plus fort que ce soit physiquement ou mentalement. C’est très important pour nos prochains matches de championnat.

Le club reçoit Reims samedi. Une nouvelle rencontre importante dans l’optique du maintien. Que faut-il faire pour maintenir cette exigence ?
On doit rester nous-mêmes et continuer à croire en nous. On a tous des qualités et on peut réussir à faire une belle deuxième partie de saison. On ne doit pas s’occuper de l’adversaire mais plutôt de nos objectifs et de nos prestations. A l’aller, on avait fait preuve de caractère. On était menés 1-0 à la pause et on arrive à inverser la tendance pour l’emporter 3-1. Il faut s’appuyer sur ce style de match. Ce sera à nous de bien faire les choses ensemble. Avec des matches tous les trois jours, on va avoir besoin de tout le groupe. A nous de maintenir ce curseur pour battre Reims à la maison.

Que penses-tu de cette équipe rémoise ?
On sait que c’est une formation très costaud. Physiquement, elle est au point. Devant, elle possède des joueurs créatifs. On peut l’être aussi de notre côté. Il faudra que l’on ait plus d’envie qu’eux.

Penses-tu que le groupe a eu un déclic ces dernières semaines ?
Je ne pense pas que le déclic soit intervenu sur les deux derniers matches à domicile mais un peu avant. On a peut-être eu ce déclic d’efficacité qui nous permet de gagner ces deux matches. Face à Dijon, nous étions menés à la pause, face à Paris juste après la mi-temps, à Nice aussi…On doit éviter ces scénarios car on se fait peur. On doit arriver à enfoncer le clou plus rapidement. Je sais qu’on en est capables. On doit franchir ce cap pour être en sécurité plus tôt dans nos matches.

Penses-tu que l’épisode du Covid-19 a finalement encore plus soudé le groupe ?
Je pense que les joueurs qui ne pouvaient pas jouer avaient hâte de reprendre et d’apporter une certaine folie. Ils avaient envie de toucher le ballon et de courir. Maintenant, on doit maintenir cela pour remonter au classement et être optimiste pour la suite.

On parle d'eux