FCL Web
Menu

Erwann Le Postec : « Avec Régis, nous avons une philosophie commune »

3 Août. | Equipe pro

DSC00570

A quelques jours du début du championnat, le FC Lorient finalise sa préparation. Le moment pour nous de vous présenter le nouveau staff professionnel. On commence cette série par Erwann Le Postec, adjoint de Régis Le Bris. La natif du coin, marié et père de trois garçons, nous explique son rôle au sein du groupe professionnel.

Erwann, tout d’abord est-ce que tu peux te présenter ?
Erwann Le Postec, 39 ans. J’ai un parcours assez singulier. Je suis issu de la filière STAPS. Tout d’abord avec une licence « Entrainement sportif » à Rennes, puis un master de préparation physique à Lyon. Et en parallèle de ces études, j’étais stagiaire dans le club de Valence, en Régional 1. Puis j’ai enchainé sur le DU (diplôme universitaire) de préparation physique de Cometti à Dijon. J’ai donc baigné dans le milieu universitaire, dans le domaine de la préparation physique, mais je suis aussi un grand passionné de football.

Comment t’est alors venu cette envie d’entrainer ?
Lors de mon DU, en 2007, je suis rentré au centre de formation du Stade Rennais en tant que stagiaire en préparation physique. C’est le moment où j’ai rencontré Régis (Le Bris). Le courant a très vite pris, et j’ai appris sur le tas, le rôle d’entraineur adjoint, à ses côtés. Et j’ai profité de mes six années au Stade Rennais pour passer mes diplômes d’entraineur.

Du Stade Rennais au FC Lorient…
C’est ça ! En 2013, Régis m’a fait venir du Stade Rennais. Cela faisait un an qu’il avait rejoint le FCL, et voulait de nouveau que l’on travaille ensemble. J’ai donc été engagé en tant que préparateur physique et entraineur adjoint de l’équipe U17. Après deux années avec les U17, on a pris en charge la réserve pendant sept saisons. Puis cette saison, la bascule avec le groupe professionnel.

Quel est ton rôle dans le staff ?
Aujourd’hui, mes tâches s’orientent plus sur le rôle d’adjoint. On a aussi un staff qui est plus nombreux qu’en réserve. Notamment en formant un duo d’adjoints avec Jean-Marie David. On a à notre charge toute la partie sur l’analyse de l’adversaire. Jean-Marie est aussi sur un suivi individuel des joueurs. Et de mon côté, j’ai en charge toute la partie collective. La conception des séances, le planning précis des semaines et bien répartir la charge d’entrainement.

Comment expliquer cette relation avec Régis Le Bris ?
Avec Régis, ça a très vite fonctionné. En partie car on a tous les deux ce côté très exigeant. On aime que les choses soient carrées, soient bien faites. A côté de cela, on a développé une réelle relation de confiance. Mais on a aussi une vision de jeu similaire. La vision de Régis m’a très vite donné envie d’apprendre, de progresser. Notre philosophie est la même.

Tu avais cette ambition de rentrer dans un staff professionnel ?
Depuis que je suis rentré dans le milieu, c’est forcément une ambition d’être dans un staff professionnel. Après il n’y avait pas d’échéance précise. Mais naturellement on s’y prépare tous les jours. On travaille, on progresse, on devient un meilleur coach… Et forcément un jour on est prêt.

Une première expérience dans un groupe professionnel, dans un milieu que vous connaissez parfaitement…
Le cadre est idéal pour nous. On connait l’ensemble du club, les éducateurs, les administratifs… Donc on est dans un contexte très favorable afin de pouvoir aborder cette nouvelle aventure.

Et le fait de passer de joueurs de formation, en réserve, à un groupe de Ligue 1…
Ça reste des joueurs de foot, qui ont tous une passion commune. Maintenant il faut apprendre à les connaitre individuellement, connaitre leurs habitudes. Qu’eux comprennent notre façon de travailler aussi. Et le but est que tout cela s’harmonise au mieux.

Comment tu définirais la philosophie de jeu du FC Lorient ?
Quand je suis arrivé ici, j’ai directement été surpris par le dynamisme de l’équipe. Comment les joueurs combinaient ensemble, le jeu en triangle, en une touche… C’est ce que je retiens, la complicité des joueurs.

Une philosophie qui est aussi la vôtre… Comment mettre en place cela ?
Ça va se faire pas à pas. Dans l’analyse vidéo, en entretenant des relations avec les joueurs, comprendre leurs façons de voir les choses…

Le FC Lorient se déplacera, dimanche, sur la pelouse du Stade Rennais lors de la première journée du championnat. Signe ou hasard du calendrier ?
Je vois ça comme un clin d’œil ! Régis a été formé comme joueur et éducateur au Stade Rennais. Jean-Marie aussi comme joueur. Moi j’ai fait mes premiers pas d’éducateur aussi au Stade Rennais. Donc c’est un signe sympa du calendrier. Après ça reste un match, un match qu’on va attaquer pour faire la meilleure performance possible.