FCL Web
Menu

FC Lorient – Concarneau (1-0) : Les réactions d’après-match

18 Juil. | Equipe pro

DSC_4835_1656x1101

Le match

FC Lorient FC Lorient 1 - 0 865px-Logo_US_Concarneau.svg US Concarneau

Fabien Lemoine : « Ça fait du bien de se retrouver sur un match. On doit encore se remettre dedans en ce qui concerne les espaces, les courses, la longueur des efforts. On travaille bien. La remise en route de deux semaines nous a vraiment fait du bien. On est lancé pour bien se préparer avant d’attaquer ce nouveau championnat dans cette nouvelle division. On joue pour gagner mais on veut retrouver du rythme. Les séances d’entraînement sont bonnes, on met du rythme, il y a de l’intensité. Il y avait énormément d’attente même si ce n’était pas un match officiel. On est satisfait de pouvoir déjà être ensemble. Aujourd’hui, retrouver cette équipe, ce groupe, c’est top. Les nouveaux s’intègrent très bien. Il y a une très bonne ambiance. Quand ça vit super bien, on a plaisir à jouer ensemble, c’est agréable ».

Christophe Pelissier : « Ce qui m’importe sur un match comme celui-là, c’est qu’on n’est pas de blessé. C’est une grosse satisfaction. Je voulais surtout que l’on ait des attitudes d’équipe. J’ai bien aimé ce que j’ai vu. Bien sûr, il y a du déchet, de la fatigue. Il faut reprendre les automatismes puisque ça fait quatre mois que nous n’avions pas eu d’opposition. C’est important de voir que l’on a un bon état d’esprit et que nous sommes dans une bonne dynamique. J’aime bien ce que montrent les recrues depuis lundi dernier. Cela prouve que ces joueurs sont déjà positifs dans ce qu’ils démontrent. Ils arrivent dans un groupe qui est facile d’accès. Quand on veut réussir une intégration, il y a bien sûr les nouveaux mais aussi les anciens qui sont importants. On a l’impression qu’ils étaient avec nous depuis longtemps. Ce groupe est de qualité dans l’état d’esprit. On a de très bons signaux depuis la reprise. Pour la confiance d’Adrian, c’est très bien qu’il ait marqué. Il a eu une situation, il a mis au fond, on l’a pris pour cela ».

On parle d'eux