FCL Web
Menu

HAC – FCL (3-2) : Coup d’arrêt pour les Merlus

2 Oct. | Equipe pro

BP1_3695_1656x1101

Le match

Le Havre AC Le Havre 3 - 2 FC Lorient FC Lorient

Les Merlus se déplaçaient ce soir au Havre dans le cadre de la 10ème journée de Ligue 2. Pour cette rencontre, Mickaël Landreau était privé de Gaëtan Courtet, Jimmy Cabot, tous deux blessés, Mattéo Guendouzi, suspendu, et Danijel Petkovic, déjà parti avec le Monténégro pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2018. En revanche, l’entraîneur lorientais pouvait notamment compter sur le retour de Majeed Waris. La Ghanéen apparaissait pour la première fois de la saison dans le groupe lorientais.

Le FC Lorient débutait bien cette rencontre. Les joueurs de Mickaël Landreau jouaient haut d’entrée de jeu. D’ailleurs, à la 3ème minute, ils se procuraient une première offensive. Suite à une belle action collective, Faïz Selemani se trouvait en position idéale à l’entrée de la surface. Sa frappe, à raz de terre, était contrée par un défenseur havrais. Les Merlus avaient la possession du ballon en ce début de match. Le FC Lorient était justement récompensé de son excellente entame de match grâce à Selemani (14’). Le milieu lorientais expédiait une superbe frappe dans la lucarne droite de Thuram. Imparable ! Les Havrais peinaient à lancer leur rencontre mais se créaient une première véritable occasion à la 23ème minute par Bonnet. La frappe du capitaine du HAC était bien captée par Delecroix, titulaire ce soir en l’absence de Petkovic.

Dix minutes plus tard, les Havrais revenaient dans la partie. Après une balle déviée à l’entrée de la surface, Jean-Philippe Mateta se présentait seul face à Delecroix et glissait le ballon entre les jambes de Delecroix. Cette partie était donc relancée. Dans la foulée, Zargo Touré, sur corner était à deux doigts de redonner l’avantage aux Merlus. Malheureusement, sa frappe était dévée in-extremis par un défenseur havrais (36’). Cette égalisation donnait des ailes aux joueurs d’Oswald Tanchot qui reprenaient confiance. Ils mettaient du coup la pression sur les cages lorientaises à l’image d’une frappe de Bonnet détournée par Delecroix (39’). Quatre minutes plus tard, ce même Bonnet venait donner l’avantage aux Normands d’une belle frappe au ras du poteau (43’). Le HAC rentrait donc aux vestiaires avec un but d’avance.

Lemoine redonne espoir

Aux retours des vestiaires, Le Havre poursuivait sur cette même lancée en mettant la pression sur la défense lorientaise. A la 57ème minute, les Merlus se créaient une très grosse occasion par Danic. Sur un excellent centre en retrait de Le Goff, l’ancien Bastiais reprenait en une touche de balle mais sa tentative était détournée au dernier moment par la défense havraise. Quel dommage ! Deux minutes plus tard, c’était aux locaux de se mettre en évidence. Bonnet, encore lui, envoyait une très belle frappe qui flirtait avec le montant gauche de Delecroix (59’). Ce match était débridé, le ballon filant d’un but à l’autre à très grande vitesse. A la 64ème minute, Mickaël Landreau décidait de lancer Waris pour la première fois de la saison. Le Ghanéen ne mettait pas beaucoup de temps à se mettre en évidence. A la 66ème, il frappait en pivot dans la surface havraise. Malheureusement, son tir passait au-dessus des buts de Thuram. Le FC Lorient encaissait un troisième but à la 71ème minute par Fontaine. Le milieu du HAC effectuait un superbe numéro aux vingt mètres et envoyait une très belle frappe dans les filets de Delecroix. Les Havrais faisaient le break.

Les Merlus essayaient de revenir dans cette partie. Denis Bouanga, à la 78ème minute, était, lui aussi, tout près de doubler la mise pour le FCL. Mais Thuram veillait au grain et détournait la frappe du Gabonais en corner. Dans la foulée, Fabien Lemoine redonnait espoir aux Lorientais en inscrivant d’une frappe limpide le deuxième but morbihannais. Mais Lorient ne revenait pas au score malgré une énorme pression en fin de rencontre.