FCL Web
Menu
La marée sportive

La marée sportive

Les dates clefs

1926

Mme Cuissard, patronne d’un magasin de mareyage, décide de fonder une équipe avec un groupe d’employés. Ils la baptisent « La Marée Sportive ». Devant le succès de son équipe, Mme Cuissard et son mari Joseph prennent alors la décision de passer leur équipe corpo au statut d’amateur le 2 avril 1926. Le FCL est officiellement créé.

1926-1928

Chose rare, trois joueurs de niveau international de la même famille ont fait quelques grandes heures du club ; le premier, Antoine Cuissard, 27 sélections en équipe de France, cinq rencontres jouées en tant que lorientais, c’est le petit-fils de Mme Cuissard, la créatrice du club. Le second est Yvon Goujon avec 11 sélections chez les Bleus. Il est le fils de Roger Goujon et Hélène Cuissard, fille de Mme Cuissard. L’attaquant inscrit six buts sous le maillot tricolore. Enfin, Yannick Stopyra avec 33 sélections et 11 buts en équipe de France entre 1980 et 1988. Sa grand- mère n’est autre qu’Hélène Cuissard-Goujon. Il fait partie de l’équipe de France qui a terminé la Coupe du Monde 1986 à la 3ème place.

Cousus Main. Avant-guerre, les maillots du FC Lorient étaient confectionnés à la main par une couturière de Banalec et les damiers assemblés un à un. Cette fabrication artisanale ne concernait que les joueurs de champ. Le gardien de but, lui, jouait avec son propre chandail.

1927

Après le coup de génie de Mme Cuissard de faire passer l’équipe en statut amateur, les joueurs s’imposent rapidement et gravissent les échelons petit à petit. Les Merlus terminent la fin de saison en vainqueurs du championnat départemental de troisième série.

 FCL-Stade Nantais : la barre transversale s’est détachée. Les joueurs réparent.

1929

Place à la première série ! En fin de saison, c’est le même scénario, avec en prime le billet pour la Division d’Honneur de Bretagne. Là encore, le FC Lorient se montre compétitif et décroche par deux fois, en 1932 et en 1936, le titre de champion de l’Ouest.

Sept Merlus, champions de l’Ouest prennent la pose en studio, pour une photo souvenir.

1939-1945

Quand le conflit se déclare, la plupart des joueurs rejoignent leur régiment. Le championnat est supprimé. Pour garder le contact, le secrétaire du club de l’époque, René Hilly, a une idée : rassembler les joueurs certains dimanches à Pontivy, à 50 km de Lorient, pour des rencontres amicales. La famille Cuissard fait de même à Saint- Nicolas-des-Eaux.

Devenu président du FCL en 1936, Jean Tomine le restera jusqu’en 1967.