FCL Web
Menu
Les années cuissard

Les années cuissard

Les dates clefs

1945-1946

C’est une seconde naissance pour le FC Lorient. Le petits-fils de la fondatrice du FCL, Antoine Cuissard, joueur de l’AS Saint-Étienne, refuse que les Merlus périssent. Celui que l’on surnomme « Tatane » est aidé par Jean Tomine, le président du club, et un futur entraîneur stéphanois, Jean Snella, l’homme qui a dit non à une sélection en équipe de France en 1938 contre l’Italie car il jugeait… qu’il n’avait pas le niveau.

1948-1957

Le moral remonte. L’équipe, qui vient de faire un carton en Division d’Honneur (DH), accède au plus haut niveau amateur : le championnat de France amateur (CFA). Cette année-là, le FCL termine deuxième du groupe Ouest. Il se maintient trois années à ce niveau, pour y revenir en 1957 pour deux nouvelles saisons. En 1959, le club retrouve la DH.

Rencontre face au Stade Français en 1958

1959

Le parc des sports, place de Rohan est l’ancêtre du Moustoir. Son célèbre anneau en ciment a longtemps participé à l’image de Lorient. On y organisait, entre autres, des matchs de boxe et des lâchers de pigeons. Avec le temps, et le succès des Merlus, la structure devient inadaptée. Le nouveau stade est mis en chantier à la fin des années cinquante. Les installations actuelles sont inaugurées en juillet 1959.

Les Joueurs emblématiques

Antoine Cuissard 

Petit-fils de Mme Cuissard, (fondatrice du FC Lorient), Antoine Cuissard débute sa carrière de footballeur au FC Lorient. À tout juste 20 ans, son talent ne laisse pas insensible les clubs professionnels, ainsi en 1944 il rejoint l’AS Saint- Étienne. Après la guerre, Antoine Cuissard et Jean Snella (entraîneur) reviennent à la demande de Mme Cuissard à Lorient pour aider le club à redémarrer. « Tatane » Cuissard devient le premier joueur évoluant en Division d’Honneur à être sélectionné en équipe de France. Durant l’intersaison 1947-1948, l’international lorientais retourne à Saint-Étienne et poursuit sa carrière chez les Bleus. En 1967, il revient à Lorient pour entraîner l’équipe Première, il restera deux saisons.