FCL Web
Menu

Loïc Féry vous adresse ses vœux pour 2022 !

10 Jan. | Supporters

Photo OFF FC LORIENT 2021-42_3000x2000

Chères toutes, chers tous,

Après plusieurs matchs à guichets fermés lors des derniers matchs de la phase aller, le Moustoir devra s’adapter à la jauge limitée pour la rencontre contre Angers à minima, et nous ne pourrons malheureusement pas réunir l’ensemble des supporters pour fêter cette nouvelle année. Mais la phase retour ne fait que commencer, avec la perspective de trois matchs sur quatre à la maison pour stimuler l’adrénaline du sprint final.

Vous êtes nombreux à m’écrire sur les réseaux sociaux. A défaut de pouvoir répondre à chacun, j’essaye de lire tous vos messages. Si le ton varie au gré des aléas sportifs (!), j’apprécie vos témoignages qui manifestent toujours autant de fidélité et de passion. L’une et l’autre restent et resteront le moteur de nos efforts.

Depuis l’été, j’ai lu de l’enthousiasme et parfois de la lassitude, de l’exaltation et parfois de la nervosité, de l’optimisme et parfois du désespoir, de l’euphorie et parfois de l’abattement, de la joie et parfois de la tristesse, des encouragements et parfois des protestations, de la fierté et parfois de la déception, de la confiance et parfois des doutes.

Ce que vous exprimez après chaque rencontre illustre à quel point le football et les Merlus animent nos émotions. Il faut reconnaitre que celles de la phase aller n’ont pas toujours été ménagées !

Capable de gagner contre Monaco, Nice ou Lille, le groupe piétinait à l’inverse contre des concurrents directs pour passer d’une excellente dynamique à une spirale négative et beaucoup trop longue.

Nous aurions tous préféré une phase aller plus sereine, qui maintienne l’avance prise. Dans ce bilan, n’oublions pas que le groupe a été affaibli par l’absence de nombreux blessés. Malgré la série avec une efficacité et des résultats décevants, les joueurs ont affiché du courage, de la volonté et de l’abnégation qui seront précieux pour la suite.

Ce qu’ils ont montré face au PSG permet d’ouvrir 2022 en renouant avec la confiance qui a cruellement manqué pour inverser la tendance. Avec ce même visage et cette même envie, le FC Lorient au complet tiendra ses armes pour remonter au classement et vous offrir du plaisir.

Mon rôle est de m’efforcer de tenir le cap pour le FCL, pendant la crise financière, dans un contexte sanitaire difficile ou pendant les périodes où les résultats sportifs sont plus compliqués. Christophe Pelissier et son staff, à qui j’ai renouvelé ma confiance, s’acharnent au quotidien dans la recherche de solutions, avec un effectif pleinement engagé à leurs côtés. Arnaud Tanguy et la direction sportive travaillent pour qu’un ou deux renforts nous rejoignent cet hiver, malgré le contexte économique.

Durant l’épisode difficile d’automne, les hommes du club ont su une nouvelle fois demeurer constants dans la motivation et la solidarité. Ce socle collectif nous donne de la solidité, et je suis convaincu qu’il nous récompensera. Mais nous aurons encore besoin de vous tous pour soutenir l’équipe et enflammer le Moustoir.

Un Moustoir qui a su vibrer pour son équipe féminine le week-end passé en Coupe de France. Malgré la défaite face au Paris FC, nos Lorientaises ont fait honneur au club et pourront se servir de cette belle expérience pour poursuivre leur développement. Plus généralement, la formation au FC Lorient se porte très bien puisque notre équipe réserve occupe actuellement la tête de son groupe de National 2 et nos U18, en course pour une accession au championnat U19 Nationaux, étaient à deux doigts de se qualifier pour le tour suivant en Coupe Gambardella, après une cruelle élimination aux tirs au but. L’avenir se prépare dès aujourd’hui !

Indépendamment des Merlus, je tenais à vous adresser des vœux personnels. Evidemment, la santé pour vous et vos proches, en espérant que nous regarderons bientôt la pandémie comme un souvenir loin derrière nous. Je vous souhaite une année énergique, inspirante, gaie et lumineuse. Une année parsemée de réussites ou nouveautés enthousiasmantes.

Et bien entendu, je souhaite que nous partagions des grands moments en frissonnant avec les Merlus.

Merci pour votre fidélité, heureuse année à toutes et tous.

Bien cordialement,

Loïc Féry