FCL Web
Menu

Mickaël Landreau : « De la vie, du spectacle et du jeu ! »

3 Mai. | Equipe pro

Landreau Mickael - Entraineur (FC Lorient)

Le match

FC Lorient FC Lorient 6 - 0 FB Bourg Peronnas Bourg-en-Bresse Peronnas

Mickaël Landreau, l’entraîneur des Merlus, s’est exprimé devant les médias cet après-midi avant la réception de Bourg-en-Bresse demain soir au Moustoir. 

Mickaël, pouvons-nous parler de deux finales à jouer sur ces deux dernières rencontres avant d’éventuels barrages ?
Il nous reste deux matches importants de championnat. Pour moi, ce ne sont pas des finales. Ce sont deux rencontres importantes pour nous maintenir dans cet espoir de faire les barrages. J’ai envie que l’on se concentre sur nous, sur ce qui a été fait à Sochaux. Avec beaucoup d’enthousiasme, de jeu vers l’avant, de pressing…Je veux que l’équipe continue d’avancer comme on l’a montré à Bonal.

Bourg-en-Bresse vous avait posé quelques soucis à l’aller. Pensez-vous avoir plus de mal face à des équipes de bas de tableau ?
On a tout eu cette année. On ne peut pas dire que notre irrégularité a été dépendante d’un adversaire. On a fait zéro point contre Nîmes mais on en a fait six contre Reims. On a battu des mal-classés aussi. Si on en est à ce classement aujourd’hui, c’est parce qu’il nous a manqué de la régularité. On n’a pas passé des caps pour pouvoir être plus haut. On a gagné des matches aussi face à des blocs bas mais pas tous.

Vous attendez-vous à cette configuration de match ?
Je ne sais pas parce que Bourg-en-Bresse est une équipe qui marque des buts et si elle en est là c’est parce qu’elle a beaucoup marqué. Notamment cinq face à l’AC Ajaccio. C’est aussi celle qui en encaisse le plus. Elle ne base pas tout sur sa défense. Elle peut aussi aller vite vers l’avant. Ce n’est pas si établi que cela. On a joué face à des blocs qui étaient beaucoup plus regroupés.

« Être acteur de ce rendez-vous »

Vous vous attendez donc à un match assez ouvert…
Peut-être…Sur tout ce qu’elle a montré depuis le début de saison, son style de jeu peut-être très varié.

Dans quel état d’esprit est le groupe ?
Il a l’envie de bien faire, d’aller de l’avant, de s’imposer sur ce dernier match de championnat à domicile. Je veux qu’il y ait de la vie, du spectacle, du jeu et que l’on soit acteur de ce rendez-vous au Moustoir.

Sentez-vous que cette victoire à Sochaux a fait du bien aux joueurs ?
Oui, forcément mais comme toutes les victoires. Mais au-delà de cela, c’est le contenu proposé à Sochaux qui est important. C’est cela que je veux reproduire. Ça reste un match de football avec tout ce qui s’y passe. On l’a vu hier en Ligue des Champions. Demain, on sait que l’équipe en face va jouer son maintien et est toujours en vie. Elle va vendre chèrement sa peau.