FCL Web
Menu

Mickaël Landreau : « Repartir de l’avant ! »

27 Sep. | Equipe pro

23-DSC_2589

Le match

Orléans LF Orleans 2 - 0 FC Lorient FC Lorient

Mickaël Landreau, l’entraîneur du FC Lorient, s’est exprimé cet après-midi devant les médias avant le déplacement de demain à Orléans au stade de la Source (9ème journée de Domino’s Ligue 2).

Mickaël, vous allez affronter une équipe d’Orléans en forme demain soir…
Oui, c’est une équipe en forme, et en termes de résultats, qui va mieux. Ce sont toujours des matches délicats à jouer. Je n’oublie pas la première mi-temps de l’an passé où nous avions été malmenés. Si on y va qu’à 50%, Orléans est typiquement le genre d’équipe qui maîtrise très bien ces matches. Elle a repris de la confiance à travers ses dernières rencontres. Pour nous, c’est un nouveau bon match à jouer avec une envie de prendre les trois points et de repartir de l’avant. C’est dans cet état d’esprit que l’on a vécu le nul face à Clermont. J’aime cela de la part de mes joueurs et du staff. Ce match nul, on l’a vécu comme une défaite. Je trouve cela très bien par rapport à l’ambition que l’on a.

Qu’attends-tu de particulier, de mieux, par rapport à Clermont ?
C’est impossible de comparer les matches. Les adversaires sont différents. On doit continuer à être consistants, mieux gérer les moments de possession et ceux où on doit faire mal à l’adversaire. On a énormément progressé dans nos moments de possession stérile. Il faut aller de l’avant dès que l’on peut et utiliser la profondeur. On doit être meilleurs sur la justesse de jeu. Collectivement, nous devons continuer à défendre notre but et à garder cette solidité.

Est-ce que les choses mises en place depuis le début de saison contribuent au fait que l’équipe est plus à l’aise à l’extérieur ?
On a  pratiquement le même parcours à domicile qu’à l’extérieur. Pour moi, Valenciennes et Grenoble étaient des rencontres à domicile. Aujourd’hui, au Moustoir, on a fait deux matches nuls face à des équipes placées dans les six premiers du championnat. On sait très bien que dans le football actuel, et en Ligue 2, on est plus sur la contre-attaque que sur le fait d’imposer son jeu. Il y a des équipes face auxquelles il est plus facile d’emballer le match, d’avoir une grosse emprise sur le jeu…On va jouer face à Orléans, une équipe qui a ses propres caractéristiques.

A quel type d’attitude vous attendez-vous face à Orléans ?
On veut imprimer notre jeu et notre identité mais la pression que l’on a voulu mettre contre Clermont ne sera pas la même que face à Orléans demain. La force d’une équipe est de répondre présent à ce que l’adversaire propose. Tout en souhaitant mettre en place ce que l’on travaille.