FCL Web
Menu

Romain Philippoteaux : « Un plaisir de revenir au Moustoir »

16 Fév. | Equipe pro

football-ligue-2-aj-auxerre-aja-vs-paris-fc_3602030

Le match

FC Lorient FC Lorient 1 - 3 AUXERRE_LOGO Auxerre

Arrivé à Auxerre cette saison, Romain Philippoteaux va faire son retour au Moustoir samedi après-midi. Il évoque pour fclweb.fr la saison de l’AJA, la sienne et le match de samedi.

L’AJ Auxerre réalise un début d’année de qualité. Comment l’expliques-tu ?
On est bien reparti en 2018. On est sur une bonne série et on a envie de la poursuivre. On sait que dans ce championnat, il faut en faire pour exister. Il y a beaucoup de choses qui se passent bien actuellement à part l’élimination en Coupe de France face aux Herbiers (0-3). On a fait de belles choses. A confirmer.

Face à Nîmes, la meilleure attaque de Ligue 2, vous avez fini à dix. Ce résultat 0-0 prouve que vous êtes sur la bonne voie…
Oui, bien sûr. A dix contre onze, c’était compliqué. Mais dans notre équipe, depuis le début de la saison, même si nous avons connu des hauts et des bas, il y a une grande solidarité et une belle ambiance. En ce moment, on est bien, et on a montré face à Nîmes des qualités intéressantes. Après, Il faut répéter ce genre de match pour confirmer nos bonnes intentions. C’est sur la durée que l’on peut le faire. C’est encourageant.

Quelles sont vos ambitions pour samedi et pour la fin de saison ?
Pour la fin de saison, on veut assurer le maintien le plus rapidement possible. On ne va pas se voiler la face. On en est proche mais ce n’est pas encore fait. Une fois qu’il sera acté, on prendra les matches les uns après les autres pour préparer la saison prochaine de la meilleure des façons.

Dans quel état d’esprit abordez-vous le déplacement à Lorient ?
On va chez une équipe qui joue la montée. Ce sera un match difficile surtout sur leur pelouse. Ce sera un bon test pour nous pour nous jauger. On s’attend à souffrir. On connaît les principes de jeu de Lorient. On a hâte d’y être.

« On est très méfiant »

Est-ce un déplacement spécial pour toi ?
Oui, forcément. Le premier match que j’ai regardé de la saison, c’était celui du FCL. J’ai gardé beaucoup d’amis sur et en-dehors du terrain à Lorient. C’est un plaisir de revenir au Moustoir et j’espère que Lorient remontera en Ligue 1 en fin de saison.

Vous aviez stoppé la série des Merlus au match aller. Vous basez-vous sur le match aller ?
Le match aller était tronqué puisque le FCL a joué à dix. C’était quand même équilibré même si Lorient avait pris l’ascendant dans le jeu. Ce carton rouge a changé la donne. A dix contre onze, on n’avait pas non plus dominé le match. On sait que l’on a à faire à une grosse équipe. On est très méfiant et on va jouer une grosse équipe.

Personnellement, comment juges-tu ta saison à Auxerre ?
Sincèrement, je me régale. J’ai la confiance des coaches. Ils me font jouer tous les matches. Le groupe vit bien, je suis très bien accueilli. Ce n’est que du bonheur. J’aurais préféré le haut de tableau. On en avait les capacités mais notre début de saison nous a fait mal. On aurait dû se mêler à la montée mais on est sur un projet de plusieurs saisons. Il faut être patient.

Tes années lorientaises te donnent de la crédibilité dans le vestiaire…
Oui. Je vais avoir 30 ans et mon passage en Ligue 1 avec Lorient m’amène un plus. Ici, il y a des jeunes, des moins jeunes, l’ambiance est simple. Je me suis mis au même niveau que les autres. On est solidaires. C’est agréable d’avoir ce genre de groupe. Les années à Lorient m’ont apporté beaucoup.