FCL Web
Menu

Romain Philippoteaux : « Un premier tournant »

25 Jan. | Equipe pro

Philippoteaux Romain (FC lorient)-2_1656x1101

Le match

FC Lorient FC Lorient 2 - 3 dijon Dijon

Passé par Dijon avant d’arriver chez les Merlus il y a deux ans, Romain Philippoteaux espère que le FC Lorient reprendra sa marche en avant ce samedi au Moustoir.

Romain, le match face à Dijon est déterminant pour la suite de la saison…
Oui, c’est un premier tournant de la saison car on joue un adversaire direct. En remportant ce match, on reviendrait à hauteur des Dijonnais. Au Moustoir, on se doit de faire le plein de points surtout contre des équipes qui bataillent avec nous pour le maintien. Tout ne sera pas joué ce week-end mais on en saura plus après ce match. En espérant être lancés pour le sprint de cette seconde partie de saison.

Est-ce une période décisive qui se profile ?
Oui, bien sûr. La période est importante car on va jouer tous les trois jours pendant deux semaines. Il y aura beaucoup de points à prendre. On pourra faire un bilan après le déplacement à Saint-Étienne. Ce serait bien que l’on soit en dehors de la zone de relégation. On en est capables. C’est l’objectif que l’on se fixe. Il faut au moins être au contact de nos concurrents.

Dijon est dans la même situation. Le match de samedi s’annonce compliqué…
Je les connais bien et ils vont arriver à Lorient avec un état d’esprit conquérant. Ils vont bien se préparer. C’est une équipe qui est appréciée pour son envie de bien jouer et de proposer du jeu. Ce sera un bon match, assez ouvert. A nous d’enflammer la rencontre. Au Moustoir, on reste sur de bonnes prestations. Il faut reproduire les mêmes prestations que face à Saint-Étienne, Nice et Guingamp.

« Une mission à aller chercher »

Faut-il s’appuyer sur le match de Guingamp ?
Oui, bien évidemment. Il y a eu beaucoup de bonnes choses dans ce derby. Mentalement, on avait su revenir dans la partie. C’est une grande force de caractère de notre part. Dans le jeu, on a montré que l’on pouvait inquiéter une belle équipe de Guingamp. Je pense que c’était un match référence. On est capables de renverser n’importe qui à domicile. Il faut juste mettre les bons ingrédients. Et beaucoup d’envie.

Il faut lâcher le frein à main…
Il n’y a plus de calcul à faire. Quand on joue libérés, on est dur à arrêter. Devant notre public, avec son soutien, il faudra montrer un beau visage. On est tous dans le même bateau. On a une mission à aller chercher. Cela passe par ce match contre Dijon.

Dans quel état d’esprit es-tu actuellement ?
Je suis bien. J’étais revenu face à Guingamp. Il y avait forcément un peu d’appréhension. J’étais déçu d’avoir quitté mes coéquipiers après la belle performance contre Guingamp. J’ai eu la chance de faire une bonne entrée. A Monaco, je suis entré à la pause. Les sensations sont bonnes. Je suis à la disposition du coach et du club pour atteindre nos objectifs de fin de saison.