FCL Web
Menu

Stéphane Diarra de retour aux affaires

29 Avr. | Equipe pro

media_694539_433799_compressed

Le match

FC Lorient FC Lorient 1 - 2 sdr Stade de Reims

Au moment d’attaquer les quatre dernières rencontres du championnat, Stéphane Diarra est de retour sur les terrains aux côtés de ses coéquipiers. L’offensif lorientais a connu, cette saison, de nombreux pépins physiques l’écartant des pelouses plusieurs semaines. La dernière rechute datant de mi-mars, après une blessure au quadriceps. Aujourd’hui, Stéphane Diarra veut tout donner pour aider le FC Lorient à obtenir son maintien en Ligue 1. Entretien.

Avant de recevoir le Stade de Reims, Stéphane Diarra est de retour à l’entrainement. Heureux, il retrouve les terrains après une période de cinq semaines de rééducation, à Lyon, auprès de sa famille « J’avais le choix entre une rééducation à Clairefontaine ou à Lyon, auprès de ma famille. Mais j’ai préféré rentrer auprès de mes proches, pour que cette période passe plus vite. Et cela s’est très bien passé. La première semaine était vraiment compliquée, le temps d’accepter de quitter mes coéquipiers, de quitter le club et ma maison. Surtout dans la tête ce n’était pas facile, vu que c’est ma cinquième blessure de suite. Heureusement ma famille était présente, ils m’ont beaucoup aidé en étant à mes côtés. Je ne regrette vraiment pas ce choix, qui m’a permis de réellement couper » explique le franco-ivoirien.

Aujourd’hui, il se sent prêt à finir la saison. « Physiquement ça va très bien, je ne ressens plus aucune douleur, plus aucune gêne. Je me sens encore plus fort qu’avant sur mes appuis, sur mes jambes. Mais ce n’est encore que le début, je suis toujours en phase de reprise. Je reprends beaucoup de plaisir » explique le numéro 7 des Merlus.

Une reprise et un retour à la compétition, après un programme stricte et intense de rééducation et de renforcement musculaire. Cinq semaines pour récupérer et consolider sa blessure au quadriceps « Je partais de chez moi à 9h. Je débutais par un échauffement. Puis j’enchainais avec une grosse séance de rééducation et de renforcement musculaire le matin. Et une deuxième séance l’après-midi. Et ça, quasiment tous les jours pendant cinq semaines. J’ai commencé à retoucher le ballon au bout de deux semaines. Le temps m’a tout de même paru long, car je n’avais pas de mobilité au départ, les sensations étaient plus que particulières. J’avais des appréhensions, des peurs aussi » détaille Stéphane Diarra.

Des peurs et appréhensions forcément compréhensibles après ce genre de blessures à répétition. Une période compliquée, que ce dernier veut vite oublier. « Je me sens apte. J’ai fait du très bon travail avec mon kiné et mon préparateur physique. Ce week-end je suis apte à jouer, à peut-être rentrer en fin de match pour aider l’équipe à faire la différence » réagi t’il.

Stéphane Diarra est donc prêt à attaquer cette fin de saison. Loin des terrains, le Merlu a suivi avec grand intérêt les performances de ses coéquipiers. Avec le maintien dans toutes les têtes… « A l’heure qu’il est, il y a deux championnats. Le championnat d’au-dessus et celui d’en dessous. Nous, notre championnat, c’est la maintien. Et ça passe par les confrontations directes. On vient d’enchainer des victoires face à Clermont, Saint-Etienne et Metz. Ils nous restent Reims, Bordeaux et Troyes. On doit gagner ces trois rencontres » annonce le joueur de 23 ans.

Malgré ses nombreux pépins physiques, Stéphane Diarra n’a jamais lâché. Au point d’en tirer une réelle force mentale « Mes blessures m’ont forgé un vrai mental. Je suis né pour ne jamais abandonner. Toute période compliqué doit être transformée en force. Aujourd’hui, je veux revenir encore plus fort. Il reste quatre matches. Je suis prêt » conclu l’attaquant lorientais.

 

On parle d'eux