FCL Web
Menu

Thomas Monconduit : « Mettre beaucoup d’intensité »

26 Sep. | Equipe pro

Thomas Monconduit (Amiens) signe au FC Lorient-5_3000x2000 (1)

Le match

FC Lorient FC Lorient 1 - 1 Olympique_lyonnais_(logo).svg Lyon

Thomas Monconduit, le néo-lorientais, a effectué ses premiers pas avec les Merlus le week-end dernier à Brest. Pour fclweb.fr, il revient sur son arrivée au club, ses impressions sur la région et aborde la réception de l’Olympique Lyonnais dimanche à 17h00 au Moustoir.

Thomas, quel est ton ressenti suite à ton arrivée à Lorient ?
Sincèrement, tout s’est très bien passé. J’ai découvert un groupe de joueurs très sympa et un club munit d’infrastructures de qualité. Mon intégration s’est vraiment très bien déroulée. Concernant la ville et la région, j’adore tous ces à-côtés. C’est très agréable et pour le moment tout va très bien.

En quittant Amiens, recherchais-tu une région en particulier ?
Je voulais découvrir une nouvelle région. Je ne connaissais pas du tout la Bretagne puisque, même plus jeune, je n’y étais jamais venu en vacances. Le coach et son staff, que j’ai connu à Amiens, m’en ont dit le plus grand bien avant mon arrivée. J’avais aussi envie de venir ici suite à leur description de la région.

En as-tu d’ailleurs profité ?
Oui, un petit peu. Je suis allé à Groix et j’ai rencontré un speaker qui m’emmène faire du bateau ou du wake de temps en temps. Ces sorties m’ont aussi permis de rencontrer d’autres personnes de la région. C’est très sympa.

Tu as effectué tes premiers pas avec le club le week-end dernier à Brest. Quel bilan tires-tu de cette prestation ?
Je suis assez mitigé parce que je sens que physiquement, je ne suis pas encore totalement prêt. Le but inscrit reste complètement anecdotique au point d’avoir l’impression de ne pas l’avoir marqué. Ce but ne sert à rien au final. Mais je suis très satisfait d’avoir pu jouer mes premières minutes avec le FC Lorient malgré mon manque de temps de jeu et de rythme. J’aurais préféré les faire dans d’autres conditions.

Quel est ton programme sur les semaines à venir ?
En plus des entraînements collectifs, je rajoute du travail personnel avec Pierre Bazin, le préparateur physique, pour être mieux physiquement. Je fais essentiellement des exercices à base de courses et de musculation.

« Plus performant dans notre intensité défensive »

Quel est ton regard sur l’Olympique Lyonnais ?
C’est une très belle équipe. On l’a vu en Ligue des Champions cet été. Mais je pense aussi qu’elle peut être inconstante car elle n’enchaîne pas forcément de bonnes prestations. Face à des petites équipes, elle peut s’endormir. Il ne faudra pas avoir peur, jouer avec nos armes et mettre beaucoup d’intensité.

Sur quels aspects va-t-il falloir que le groupe s’améliore pour faire un résultat contre l’OL ?
Je pense qu’il faut que l’on soit plus performant dans notre intensité défensive et dans notre agressivité. Je ne suis pas inquiet, face aux grosses équipes il y a souvent de l’enthousiasme mais il va falloir faire des progrès dans ces domaines.

Ton vécu avec Amiens peut-il te permettre d’apporter un plus au groupe ?
Oui, je pense que je peux apporter mon expérience du maintien. A l’heure actuelle, nous n’avons joué que quatre matches et il en reste trente-quatre autres à jouer. Il y a encore beaucoup de points en jeu. Il ne faut pas être inquiet par rapport à ces trois dernières défaites. Je sais très bien qu’à un moment donné, le vent va tourner.

Attends-tu avec impatience ta première apparition au Moustoir ?
Oui, bien sûr. J’ai envie de rentrer rapidement et de fouler cette pelouse pour la première fois. J’ai hâte de qu’elle intervienne et de connaître mes premières sensations avec ce public. Du fait de la période actuelle, c’est difficile d’avoir des liens avec nos supporters mais j’ai hâte de les découvrir. A Amiens, au bout de cinq ans, j’avais lié quelque chose de fort avec les supporters. J’espère qu’ici, ce sera aussi le cas. C’est un aspect qui me tient à cœur.

Que pouvons-nous te souhaiter sur les semaines qui arrivent ?
Tout simplement de ne pas me blesser, de revenir en forme physiquement et surtout d’être performant pour aider l’équipe à atteindre ses objectifs.

On parle d'eux