FCL Web
Menu

Tristan Delestrez / Baptiste Hermet : Dans la peau d’un analyste vidéo

16 Sep. | Equipe pro

bapt trist

Dans le cadre de la série de présentation du nouveau staff professionnel, Baptiste Hermet (23 ans) et Tristan Delestrez (22 ans), analystes vidéo, se sont tous deux livrés à l’exercice de l’interview. Ils nous parlent de leur parcours, de leur rôle au sein du staff ainsi que de leur organisation en duo.

Quels sont vos parcours respectifs avant d’arriver au FC Lorient ? 

Baptiste Hermet, Auvergnat de 23 ans : J’ai eu un parcours STAPS en entraînement sportif. Au départ je ne pensais pas m’orienter vers de la vidéo, j’étais focalisé sur de la préparation physique. Puis en enchainant les stages à partir de ma licence, je me suis rendu compte que j’étais passionné de réflexion sur le jeu. En parallèle, j’ai pu passer mes diplômes d’entraineur.

Et à la fin de ma licence, j’ai eu l’opportunité de faire une année d’alternance au Clermont Foot 63 (Ligue 2) à la vidéo, en passant mon diplôme universitaire spécialisé à Montpellier. Puis, il y a deux ans, le FC Lorient m’a contacté pour devenir analyste vidéo de l’équipe première. Une occasion que j’ai saisi. Puis, depuis cette année, j’ai en charge le pôle vidéo du FC Lorient.

Tristan Delestrez, Lillois de 22 ansAlors après mon bac, j’ai fait une année en STAPS kiné. Puis je suis parti en fac’ de psycho pendant trois ans. Et lors de ma dernière année, j’ai contacté Régis (Le Bris) par mail. S’en est suivi des échanges réguliers, par mail et visio.

Et sur mon temps libre, je prenais plaisir à analyser les rencontres de la réserve du FC Lorient, ses adversaires aussi. En parallèle j’étais au LOSC, ou j’étais éducateur avec les plus jeunes. J’y suis resté 8 ans. Et avant de rejoindre le FCL, j’ai passé un an avec les U16 d’Hazebrouck en passant mon BE.

Pourquoi le secteur de la vidéo en particulier ? 

Baptiste Hermet : Alors mon objectif premier était de travailler dans le football professionnel. J’ai très vite pris conscience que le métier d’entraîneur professionnel serait compliqué à atteindre, notamment du fait que je ne jouais pas au haut niveau. Je me suis donc recentré sur un nouveau poste. Un poste qui émerge. La vidéo. C’est un secteur qui est de plus en plus exploité dans le football.

Tristan Delestrez : A la base, je suis un passionné de football. Et j’ai toujours été porté tactique. J’aime beaucoup la théorie. Et en me lançant dans la vidéo, je voulais comprendre pourquoi certaines choses ne marchaient pas, d’autres oui… C’était plus un enrichissement personnel au départ.

Et la clé de la progression était ensuite d’enchaîner à regarder des rencontres. S’enrichir d’informations, de connaissances.

Pouvez-vous nous décrire votre poste, vos missions spécifiques ? 

Baptiste Hermet : Il faut savoir que les missions de ce poste sont dépendantes du staff. De mon côté j’ai connu deux staffs, deux méthodes différentes. Cette saison, je m’occupe de toute la partie de l’analyse de l’adversaire. Je dois notamment faire des montages sur leurs forces, leurs faiblesses, les opportunités par rapport à notre projet de jeu…

Je travaille aussi en collaboration avec la data, pour lier les statistiques à la vidéo. Et j’ai donc aussi une partie management du pôle vidéo avec Tristan (Delestrez) et Simon (Guillou) à la formation.

Tristan Delestrez : J’ai à ma charge toute la partie de notre équipe. Notre modèle, notre tactique… Je suis présent à toutes les séances d’entraînement, je code les séances dans la foulée… Mais je suis encore en période d’adaptation sur certaines choses. Il y aura beaucoup plus d’analyse par la suite.

Et en jour de match, quels sont vos rôles ? 

Baptiste Hermet : On se déplace toujours à deux cette année. De mon côté, l’objectif est de permettre un retour live vidéo du banc de touche pour faire des modifications tactiques en live et à la mi-temps. L’objectif est de lier l’image vidéo aux propos et consignes du staff. Mais on veut pousser encore cela, on est qu’au début de nos analyses.

Tristan Delestrez : En jour de match, je suis en tribune avec de nombreux plans du match à ma disposition. Je rentre tout cela dans mon ordinateur, en codant sur un logiciel. Et je fais des retours à Baptiste, au staff.

Quelle est l’utilisation de la vidéo au sein du nouveau staff ? 

Baptiste Hermet : La particularité de ce début de saison est que l’on présente peu d’images aux joueurs, mais elle doivent être parlantes et précises. Et chaque image doit porter une idée. On cible des séquences bien précises. Et notre méthodologie d’analyse est toujours la même, qu’importe l’adversaire. Avec l’objectif de le faire déjouer, et nous d’exister.

Quel est le retour de la part des joueurs ? 

Baptiste Hermet : J’avais quelques inquiétudes au départ, notamment sur les retours des plus anciens. Mais finalement, les joueurs apprécient ces moments de vidéo. Après c’est à nous de pas trop charger les programmes. Mais le groupe est très demandeur d’informations, de vidéos individuelles…