FCL Web
Menu

Une deuxième victoire historique pour Fouma et Leandro

14 Juin. | Infos Club

eligue1

Julien « Fouma » Perbal et Leandro Peixoto, joueurs du club d’esport « Atlantide Wave » et représentants du FC Lorient, ont remporté le titre de champion de France d’eLigue 1. Une deuxième victoire consécutive pour les deux joueurs, performance encore jamais réalisée dans l’histoire. Julien et Leandro ont accepté de répondre à nos questions.

Quel sentiment de remporter cette saison de eLigue 1 ?
On est très content. C’est aussi beaucoup de fierté. Car en France, le niveau est très haut en e-sport et notamment sur Fifa. Et aussi parce que c’est la première fois qu’un club remporte deux fois d’affiler cette compétition de eLigue 1.

Quel a été votre parcours lors de cette compétition ?
On a terminé à la première place de notre groupe à l’issu du championnat. On était dans la poule de l’Olympique de Marseille, du Paris Saint-Germain et du LOSC. Grâce à cette place, on a directement obtenu notre ticket en demi-finale face au PSG. Une rencontre que l’on a remportée 3-2, sur le dernier match aux penalties. C’était extrêmement tendu. Et en finale, on a battu l’OM sur le score de 4-1. On a vraiment bien maitrisé cette finale.

Une aussi belle victoire que la premier succès en eLigue 1 la saison passée ?
C’est vraiment particulier parce que c’est la première fois dans l’histoire que cela arrive. Personne ne l’avait fait avant nous. Mais je pense qu’on ne réalise pas encore totalement notre exploit.

Quelles ont été les clés de cette victoire ?
Notre entente. Je pense que demain, même si Fifa s’arrête, on restera en contact tous les deux. On est vraiment amis. La victoire de l’année passée nous a déjà rapproché. Et encore plus cette année, on a passé notre saison ensemble au FC Lorient mais aussi en Equipe de France. On s’entraine quasiment tout le temps ensemble. Que ce soit en 1 contre 1 ou en 2 contre 2.

Vous vous connaissez depuis longtemps ?
La première fois qu’on s’est vu réellement, c’était lors du premier rassemblement en Equipe de France en février dernier. Mais avant cela, on se connaissait depuis le début de notre duo au FC Lorient, il y a deux ans.

Comment se passent vos entrainements ?
On est quasiment tout le temps à distance, car Leandro habite Paris et j’habite Orléans. Donc on passe beaucoup de temps en ligne. Sauf en Equipe de France ou l’on s’entraine au même endroit systématiquement, à Clairefontaine ou parfois ailleurs. Pour la finale de eLigue 1, on était aussi tous les deux à Paris. Mais sinon c’est tout en réseau.

Et quel est le rythme pour vous au quotidien ?
On s’entraine de nombreuses heures par jour, surtout en semaine de compétition. On essaye aussi de sortir, de faire autre chose, pour s’aérer la tête et arrêter de penser à Fifa et à la compétition. On essaye aussi de faire du sport, de se défouler. Et le soir, on joue souvent beaucoup. Mais le rythme d’heures d’entrainement dépend vraiment de chaque joueur, certains vont jouer trois heures par jour, d’autres cinq ou six heures, voir plus… Chacun à son propre rythme. Ce sont surtout les sensations avant une compétition qui sont primordiales

Une entente construite au FC Lorient… et donc en Equipe de France !
Oui exactement. On forme le duo qui représente l’Equipe de France pour les compétitions internationales. On a eu 4 rassemblements cette année. Et dans une semaine, on débute les qualifications pour la Coupe du Monde, en deux contre deux. L’objectif est de se qualifier pour le tournoi mondial à Copenhague (FIFAe Nations Cup 2022), au Danemark, en juillet prochain.

De nouvelles grandes échéances qui arrivent donc rapidement pour vous deux…
Oui c’est une période chargée. Car en plus de cela, on est tous les deux qualifiés pour un tournoi individuel à Londres. Un tournoi qui compte aussi pour les qualifications à la coupe du monde, mais cette fois-ci en un contre un. Une échéance qui dans les toutes prochaines semaines.

Quels sentiments pour vous de représenter le FC Lorient ?
On est très content, très fiers. On représente le FC Lorient depuis deux ans, et on a remporté deux fois la eLigue 1 ! On va commencer à croire que ça nous porte bonheur (rires) ! Et le fait d’être des joueurs du FC Lorient, on s’informe beaucoup plus sur le club, on regarde les matches… On était d’ailleurs très heureux du maintien en Ligue 1. On est devenu de véritables supporters du FCL !

Vous êtes passionnés de jeux vidéo et d’e-sport depuis longtemps ?
On n’est pas, à proprement parler, des « fans de gaming ». On est surtout de grands passionnés de football. Et si c’était un autre jeu que Fifa, on n’aurait pas autant d’envie et de passion. On ne pourrait pas s’entrainer constamment, être sur la console toute la journée…

Et comment est venu votre envie de faire du « gaming » en compétition ?
On a la même philosophie. On adore la compétition depuis toute petit. On adore gagner, c’est ce qui nous motive au quotidien. D’avoir des objectifs, de toujours viser plus haut. Et le fait que ça soit lié au foot, c’est encore plus motivant.

Quel regard avez-vous sur cette compétition de eLigue 1 et sur cette mise en avant de l’ esport ?
C’est une très bonne image, c’est clair. Y a des supporters de toute la France qui ont découvert l’Esport, grâce à cette compétition. Certains pensaient peut-être que c’était une pratique de personnes qui ne bougeaient pas de chez eux, qui ne faisaient que ça… Mais en réalité ce n’est pas tout ça. Nous, on a eu la chance d’être invité plusieurs fois au Moustoir. On a pu rencontrer de nombreux supporters, le Président du FC Lorient également. Aujourd’hui, l’esport c’est de très bons moments et déjà de beaux souvenirs pour nous deux.

Credit Photo – Equipe de France eFoot