FCL Web
Menu

USO – FCL (1-2) : Les Merlus repartent de l’avant !

20 Oct. | Equipe pro

Conte Ibrahima Sory (FC Lorient)-8_1224x814

Le match

Orléans LF Orleans 1 - 2 FC Lorient FC Lorient

Les Merlus se déplaçaient ce soir à Orléans, au stade de la Source, dans le cadre de la 12ème journée de Domino’s Ligue 2. Le FCL avait pour objectif de mettre fin à cette spirale de quatre matches sans succès. Pour cela, Mickaël Landreau décidait de procéder à deux changements dans son onze de départ : Cabot et Wadja faisaient leur retour, Selemani et Guendouzi prenaient place sur le banc.

La première véritble occasion de ce match était à mettre à l’actif des Merlus. Denis Bouanga, sur coup franc, obligeait Thomas Renault à réaliser une belle parade pour détourner le danger (9’). Dans la foulée, c’était au tour de Majeed Waris d’inquiéter la défense orléannaise. De par sa puissance, le Ghanéen résistait à plusieurs défenseurs avant de s’écrouler dans la surface (11’). Les Orléanais poussaient par la suite devant les buts de Petkovic. L’international monténégrin des Merlus devaient s’employer à plusieurs reprises pour anéantir les tentatives de l’USO (14’, 18’, 21’). A la 27ème minute, le FC Lorient se procurait une belle occasion par Waris, très actif sur le front de l’attaque. Le Lorientais voyait malheureusement sa frappe s’envoler. Il pouvait servir Jimmy Cabot sur le côté qui se présentait seul face à Renault…Sept minutes plus tard intervenait certainement la plus grosse occasion de ce premier acte. Et elle était pour Orléans. Arthur Gomis se présentait seul face à Petkovic et heureusement, le portier des Merlus était bien présent pour repousser l’offensive (34’). Les joueurs de Didier Ollé-Nicolle offraient une véritable rivalité au FC Lorient. Les Lorientais ne tardaient pas à réagir. Suite à un bel une-deux entre Bouanga et Waris, le Gabonais manquait son duel avec Renault. L’ouverture du score était toute proche (38’). Mais l’USO n’avait pas dit son dernier mot lors de cette première période. Arthur Gomis ouvrait le score dans les arrêts de jeu après un cafouillage devant les buts de Petkovic (45’+1). Leurs efforts étaient donc récompensés.

Conte et Waris relancent les Merlus

A la pause, Mickaël Landreau procédait à un double changement : Danic et Guendouzi entraient en jeu en lieu et place de Claude-Maurice et Wadja. Les Merlus devaient réagir rapidement pour revenir dans la partie. A la 53ème minute, le FCL était à deux doigts d’égaliser. Le coup franc de Denis Bouanga flirtait avec le poteau droit de Renault. Deux minutes plus tard, c’était au tour de Guendouzi de se mettre en évidence. Le jeune milieu de terrain lorientais enroulait superbement sa frappe mais elle connaissait le même sort que celle de Bouanga : à ras du poteau orléannais (55’). Lorient tentait de mettre du rythme dès le retour des vestiaires. L’abnégation des Lorientais finissait par payer. A la 62ème minute, sur un superbe service de Bouanga, Ibrahima Conte, resté aux avant-postes après un corner, taclait le ballon au fond des filets de Renault. Le Guinéen inscrivait ainsi son second but de la saison et relançait les Merlus pour cette dernière demi-heure. Les joueurs de Mickaël Landreau continuaient de pousser à l’image de cette frappe de Jimmy Cabot à la 69ème minute. Sept minutes plus tard, nouvelle opportunité bretonne par Bouanga. Malheureusement, l’attaquant morbihannais manquait son face à face avec Renault (76’). Lorient avait la main mise sur cette rencontre mais ne parvenait pas à doubler la mise. Trois minutes plus tard, ce même Bouanga butait une nouvelle fois sur Renault suite à une superbe reprise de volée en pivot (79′). Dans la foulée, Petkovic sortait une superbe parade sur un coup de canon des 30 mètres (82′). Et en fin de match, Majeed Waris était à la réception d’un superbe centre et plaçait une tête au fond des filets. Lorient reprend sa marche en avant !