FCL Web
Menu

Vincent Le Goff : « Conserver cette solidarité »

30 Sep. | Equipe pro

206_3000x2000

Le match

FC Lorient FC Lorient 1 - 1 Clermont Foot Clermont Foot

Que retiens-tu de la performance réalisée à Lyon ?
On était un peu déçu à la sortie de la rencontre puisque nous avons joué à 11 contre 10 une bonne partie du match. Au final, vu les grosses occasions et la maîtrise des Lyonnais, il faut être satisfait du point ramené. On poursuit notre bonne dynamique, on engrange des points.

Justement, cette déception montre aussi l’ambition de ce groupe…
On est sur une dynamique positive. C’est bien d’être ambitieux mais il faut être réaliste. On fait ce qu’il faut pour ramener des points mais on a aussi de la réussite. Il faut rester concerné sur l’objectif principal. Le match face à Clermont va opposer deux concurrents directs pour le maintien. On ne
reçoit pas un plus petit que nous mais un club qui a réalisé un bon début de saison. Même s’il pêche un peu plus actuellement. Il faut gagner ce match puisque nous jouons à domicile. Ce sont des matches importants pour nous.

Comment as-tu réalisé cette belle combinaison grand pont – passe en profondeur face à l’OL ?
C’est de l’intuition, ça vient sur le moment. Il y a de très bons appels de Terem, Armand et Enzo. Armand ou Terem attire les trois défenseurs lyonnais pour créer la brèche pendant qu’Enzo s’engouffre dedans. Ce sont eux qui me forcent à faire la passe. Tout cela va assez vite mais c’est une succession de bons déplacements. Ensuite, j’arrive à bien la mettre. À un moment, il faut créer de l’instabilité chez l’adversaire. C’est mon contrôle de la gorge, au début, qui me met en difficulté et je suis obligé de faire quelque chose dans la foulée. Je tente le grand pont et ça fonctionne.

La réception de Clermont n’est-elle pas la plus compliquée à aborder ?
Non, pas la plus compliquée car on va affronter une belle équipe, très joueuse. On la connaît bien puisque nous l’avons déjà jouée les années passées en Ligue 2. On sait à quoi s’attendre. Ce ne sera pas simple car elle a une grosse conservation du ballon. À nous de continuer sur ce que l’on
fait depuis le début du championnat. Il faut l’aborder de la même manière que lors des réceptions de Monaco, Lille et Nice. Si c’est le cas, on aura de grandes chances de prendre des points. Il faut conserver cette solidarité et l’envie d’aller chercher des points. Il faudra mettre le même engagement pour aller marquer des buts. On sera compétitif sur ce match.

Un résultat positif bonifierait le nul de Lyon et permettrait d’établir un bon bilan à ce stade de la saison…
Oui, bien sûr. Vu le calendrier que l’on avait. Avec trois points de plus avant la trêve, notre début de championnat serait très bon. Si on peut conclure cette deuxième partie de championnat par un succès, ce serait parfait pour nous et nos supporters.

Est-ce une juste récompense pour les Clermontois d’être aujourd’hui en Ligue 1 ?
Oui, je ne suis pas étonné. C’est une équipe qui, en Ligue 2, avait une très grosse maîtrise. Elle poursuit là-dessus. Je pense qu’elle s’aperçoit qu’en Ligue 1 ça peut ne pas passer. Ils vont peut-être modifier certaines choses avant de nous affronter mais certainement pas de philosophie. Il faudra que l’on soit efficace. C’est une des leçons que nous avons retenues de la saison passée. On est solide. Pour eux aussi ce ne sera pas facile de venir jouer chez nous. Déstabiliser notre bloc est compliqué. Ce sera un bon match. Si on arrive à avoir la maîtrise du ballon, on les mettra en difficulté.

Qu’est-ce qui pour toi a changé par rapport à la saison dernière ?
On se comprend mieux, on se connaît mieux, on a des automatismes. Les déplacements de chacun sont ancrés et on perd moins de temps dans tout. On gagne du temps sur nos adversaires. C’est de la connaissance des uns et des autres. Le système nous rassure aussi, notamment sur les
distances d’intervention sur le plan défensif. On gagne plus de ballons et ce système nous fait du bien. On a confiance en nous depuis la seconde partie de saison de l’an dernier.

On parle d'eux