FCL Web
Menu

Yoane Wissa : « Les regarder droit dans les yeux »

27 Fév. | Equipe pro

13-A9108387

Le match

FC Lorient FC Lorient 2 - 1 logo_asse St. Etienne

Est-ce ce but à la 96ème minute face à Dijon qui vous a redonné confiance ou y avait-il déjà des prémices auparavant ?
Non, ça date de quelques journées précédentes. Ce but d’Andreaw était tout simplement une récompense pour le groupe sur le travail fourni quotidiennement. On n’a jamais lâché et ce but nous a redonné le goût de la victoire.

Tu as retrouvé le chemin des filets face au Paris SG et tu es à l’origine du pénalty à Monaco. Comment te sens-tu actuellement ?
Je me sens mieux depuis quelques journées même si face à Lille se fut compliqué. Je suis très heureux de retrouver mes sensations et d’être de nouveau décisif pour l’équipe.

Quelle est ton entente avec Terem Moffi ?
On se voit souvent en dehors des entraînements avec Terem. C’est devenu une relation personnelle plus que professionnelle. Je suis content de cette belle entente et heureux pour Terem qu’il soit performant en ce moment. C’est ce qui fait peut-être aussi la force du groupe actuellement.

La lutte pour le maintien s’annonce acharnée. Quels éléments feront la différence selon toi ?
Le caractère des équipes. Nous, on sait par où nous sommes passés et d’où on vient. Aujourd’hui, on sait où on veut aller et souhaite sortir encore un peu plus la tête de l’eau. On a toujours été en bas et on veut cette revanche pour nous en sortir.

Que penses-tu de l’AS Saint-Etienne ?
C’est une belle équipe mais on va la regarder droit dans les yeux. Ce match sera très important dans l’optique du maintien. Tous les points vont compter et on fera tout pour les battre.

Après Lille, il faut vite réenclencher la marche en avant…
Oui, bien sûr. Aujourd’hui Lille n’est pas dans la même sphère que Saint-Etienne, avec tout le respect que j’ai pour les Verts, mais on sait qu’il faudra élever notre niveau de jeu pour passer l’obstacle stéphanois.

Tu as joué avec Denis Bouanga au FCL. Comment juges-tu son évolution depuis son départ en 2018 ?
Denis poursuit son évolution. Lors des deux dernières saisons, que ce soit à Nîmes ou à Saint-Etienne, il a prouvé que c’était un bon joueur de Ligue 1. Dimanche, sur le terrain, on ne se fera pas de cadeau mais Denis est un bon ami. Il faudra se méfier de lui. C’est un des joueurs les plus dangereux de l’AS Saint-Etienne.

On parle d'eux